ASSOCIATION

DE L'INSTITUT PORTALIS (AIP)

Conférence n°1 - L'enseignement du droit (15  nov. 2012)

Le jeudi 15 novembre 2012 s'est tenue la première conférence Portalis de l'AIP sur le thème de l'enseignement du droit.  Une centaine d'étudiants se sont retrouvés sur les bancs de l'amphithéâtre Dumas de la Faculté de Droit

d'Aix-en-Provence pour écouter les intervenants suivants: 

 

 

- Monsieur le Professeur Didier TRUCHET (Université Paris II-Panthéon Assas, Président du Conseil National du Droit)

- Monsieur le Professeur Frédéric ROUVIERE (Université d'Aix-Marseille)

- Monsieur le Professeur Alfonso LOPEZ DE LA OSA ESCRIBANO (Université Complutense de Madrid)

- Madame Marie-Claude BERENGER (Présidente de chambre à la la Cour d'appel de Nîmes).

 

La qualité des intervenants et - surtout- des interventions  expliquent ce succès pour une première conférence organisée par notre jeune association. Nul doute que les thèmes traités ont  sensibilisé les étudiants sur l'état dans lequel se trouve l'enseignement du Droit en France et les importantes réformes qu'il nécessite. Car non, l'enseignement du Droit ne se résume pas aux commentaires d'arrêts (comme l'a très bien démontré le Professeur Rouvière). Non, l'enseignement du Droit ne se réduit pas à l'éternelle distinction entre droit public et droit privé. A l'heure actuelle, comme le soulignait le Professeur Truchet, "nous ne faisons plus

 

 

du Droit", et "faire du Droit", faire ce qui fait notre spécificité, est essentiel pour devenir de bons juristes et appréhender de la meilleure façon le milieu professionnel. Aussi, une réflexion sur une réforme de l'enseignement du Droit en France est indispensable. Les intervenants ont ainsi évoqué plusieurs pistes, et si le Professeur Escribano à travers le modèle espagnol, nous donne un exemple de réforme globale de l'enseignement juridique, des modifications progressives et une réforme en profondeur des institutions mais surtout des mentalités semblent aujourd'hui plus que jamais d'actualité. Sans cela, le décalage évoqué par Mme Bérenger entre la théorie enseignée dans les Facultés et la pratique du Droit au quotidien continuera de s'accroitre.